Mathieu Renard

 

 Par Philippe Escalier pour  Sensitif : http://www.sensitif.fr


Le voici en couverture de Sensitif pour la deuxième fois. Cette récidive est une première.
Elle obéit à l’envie de suivre l’évolution d’un jeune homme dont nous
prédisions, il y a plus d’un an, qu’il saurait trouver sa voie. Depuis, il a eu
la délicatesse de ne pas nous faire mentir.

Mathieu Renard, à vingt-trois ans, démontre que le
mannequinat tient aussi à ce que l’on est capable d’être et d’exprimer, bien
au-delà de l’apparence. L’énergie, le goût de la perfection, la vivacité
d’esprit et une indétrônable bonne humeur sont des qualités qui visiblement
impressionnent l’objectif… et pas que lui !

 

Passé le choc de son sourire lumineux et de son regard,
c’est sa modestie qui frappe au premier abord. Aucune envie de se mettre en
valeur : dans un milieu où l’on dit avoir fait un film dès que l’on a
intégré un groupe de figurants, lui tient surtout à souligner qu’il a encore
tout à faire. De ses débuts, on retiendra les catalogues de mode jumelés à des
campagnes d’affichage qu’il a réalisés pour Kappa notamment, des éditos pour
différents magazines, ses participations à des show-rooms (Nike) et la nouvelle
communication de la boutique Armani de la rue des Rosiers qu’il incarne. En
neuf mois, ce n’est pas si mal !

Mathieu débarque en effet à Paris durant l’été 2007. Aussi
bouillonnant qu’elle, il s’adapte à la ville instantanément, heureux de pouvoir
associer à ses shootings un poste d’assistant de production adjoint sur des
plateaux télé, un travail source de satisfactions multiples.

S’il a dû mettre pour des raisons de temps son activité de
pompier volontaire entre parenthèses, ce maître nageur, détenteur d’une licence
STAPS, continue le sport pour canaliser son énergie et garder la forme. Une
discipline indispensable si l’on considère que son métier et sa sensibilité aux
arts de la table ne font pas forcément bon ménage !

Ce gourmand de la vie entend continuer à diversifier ses
expériences. À ce titre, il va aborder la rentrée prochaine avec des cours de
théâtre, réalisant ainsi l’un de ses « vieux » rêves. Et il y a chez
lui trop de volonté (elle lui a permis de dompter une impatience chronique)
doublée de clairvoyance pour qu’il n’atteigne pas les buts qu’il s’est fixés.
Et pour dévoiler une autre de ses qualités (prenant le risque de nous faire
taper sur les doigts après qu’il aura lu ce texte !), on ne peut passer
sous silence sa véritable humanité donnant à ses photos cette chaleur et cette
profondeur si particulières. Photos que vous êtes d’ailleurs invités à
découvrir maintenant.

A propos Sensitif

Journaliste, photographe, éditeur du magazine Sensitif : www.sensitif.fr
Cet article a été publié dans Portraits. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s