Jacques Chirac : rester ? Pour quoi faire ?

 

Devenue la risée de l’Europe, le France accumule les handicaps. Un référendum sublimement perdu, un pouvoir affaibli et maintenant un premier ministre jouant les matamores (face à l’opinion publique) et les marionnettistes (avec le Président de la République), ce pays est dans un bien triste état.

 

Incapable de trancher dans le sens de l’intérêt national (cette loi est bonne on l’applique, elle est imparfaite on la retire…au lieu de quoi, on la promulgue sans l’appliquer, une solution -inconstitutionnelle !- offrant 100% d’inconvénients et aucun avantage !), Jacques Chirac vient de démontrer qu’il n’était plus apte à faire les choix élémentaires qu’imposent l’intérêt du pays.

 

Laissant libre cours à des grèves et des manifestations à répétition – et pour quoi au fait ? -,  le duo Chirac-de Villepin démontre sa nocivité. Du piège qui vient de se refermer sur lui, mais dont les Français vont payer les conséquences, on ne pourrait sortir que par le départ précipité de Jacques Chirac qui réussit le prodige de rendre séduisante et attirante une gauche pourtant totalement déconfite, démago et ringarde !

 

Il serait grand temps de partir, Monsieur le Président !

 

Philippe Escalier

 

On pensera de l’homme ce que l’on voudra. Mais sur un plan politique, VGE a prouvé que depuis qu’il n’était plus au pouvoir, ses prises de position étaient tout sauf sottes.

Voici son avis publié sur le CPE avec lequel, mot pour mot, nous sommes d’accord.

 

Valéry Giscard d’Estaing plaide pour une abrogation du CPE

LEMONDE.FR | 09.04.06 | 08h37  •  Mis à jour le 09.04.06 | 08h37

Dans une tribune publiée dimanche 9 avril dans le Journal du dimanche, et intitulée "Pour sortir du bourbier", l’ancien président de la République, Valéry Giscard d’Estaing, ne mâche pas ses mots : "le spectacle donné par la France pendant ces dernières semaines (…) a été consternant" et "la désorganisation des institutions a atteint un niveau inconnu depuis le début de la Ve République".

 

Ses critiques, il les adresse d’abord au chef de l’Etat. "Le président de la République, auquel la Constitution fixe comme première mission de ‘veiller au respect de la Constitution’, a signé et promulgué une loi votée par la Parlement. D’une manière surprenante, il annonce le même jour que cette loi ne sera pas appliquée. En vertu de quels pouvoirs ?", s’interroge-t-il.

"Il est grand temps de sortir de ce bourbier", assène-t-il, car "le fonctionnement normal des institutions doit être rétabli".

Sans parler nommément du premier ministre, il en appelle à l’exécutif. "Le gouvernement devrait inscrire à l’ordre du jour du prochain Conseil des ministres un projet de loi comportant comme seul article l’abrogation de l’article 8 de la loi instaurant le contrat première embauche", annonçant "simultanément l’entrée en vigueur du reste de la loi", poursuit-il.

C’est "au gouvernement de reprendre l’initiative par un geste clair et sans équivoque", estime l’ancien président. "On objectera qu’il s’agit d’un recul consistant à céder aux pressions de la rue. Le recul a eu lieu lorsqu’on a décidé de ne pas appliquer la loi ! Ce serait plutôt une remise en ordre", affirme-t-il.

Quelle serait l’alternative ? "Attendre le pourrissement", souligne-t-il. Avant de condamner une solution qui "prolonge le désordre des institutions", "fragilise et risque de diviser la majorité, en l’obligeant à voter seule un texte de compromis combattu par l’opposition, accepté du bout des lèvres par les partenaires sociaux", et "vide de toute façon le CPE de son contenu incitatif".

 

 

 

A propos Sensitif

Journaliste, photographe, éditeur du magazine Sensitif : www.sensitif.fr
Cet article a été publié dans Opinions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Jacques Chirac : rester ? Pour quoi faire ?

  1. Unknown dit :

    je suis d accord avec toi mais je rajoute que villepin ou sarko ou chirac il n entende pas le peuple il sont sourd .
    il ne pense qua une chose et unique les elections etre élue, le reste debrouller vous
     
     
    un syndicaliste

  2. Martin dit :

    Salut, j´aime lire tes textes parce qu´ils sont très actuels. En outre je peux améliorer mon Français un peu.Amitiés de l´Allemagne,Martin

  3. Damien dit :

    Déprimant ce billet…

  4. Sylvain dit :

    partir! partir!…On a tous un bateau dans le coeur……
     
    Bonjour Philippe,
     
    Jacques Chirac est certes très vieux, certes plus du tout en phase avec la France, mais il reste le Président de la République. Si je suis en partie d\’accord avec toi, je ne pense pas qu\’il doive démissionner à cause de la crise du CPE.
     
    D\’autant que maintenant, s\’il démissionne, l\’UMP risque de subir un revers électoral historique. Jacques Chirac serait à l\’origine de ce revers, et une fois de plus, le responsable de l\’échec de son camp.
     
    Imagine cette gauche de démagos ringards au pouvoir….Si Ségolène devient Présidente je deviens machiste! Il faut espérer que l\’année qui reste suffira à l\’UMP pour se reprendre et à Nicolas Sarkozy pour s\’affirmer en candidat crédible et potentiel vainqueur.
     
    Pour le reste, je te dirais que je n\’aurais vraiment pas aimé être dans la posture de Jacques Chirac en ce moment…Ne pas discréditer Dominique de Villepin, tout en marquant une volonté d\’ouverture face au mouvement contestataire…Un vrai casse-tête!
     
    A bientôt!
     
    Sylvain

  5. Sébastien dit :

    Cher Philippe Artisthea ! Je vous recommande de
    supprimer ce commentaire dans les plus brefs délais car vous ignoriez
    sans doute qu’il peut représenter une insulte et un danger pour toute
    la communauté déjà très maltraitée des marionnettes !! De plus et même
    si je ne m’intéresse pas à la politique, je suis très déçue que vous
    preniez un tel parti envers sa seigneurie présidentielle dont l’épouse
    vient d’acquérir un nouveau tailleur sublime de modernité et qui irait
    à merveille dans ma collection. Très bien cordialement à vous et
    surtout à moi. Merci de me répondre dans les plus brefs délais. Miss
    Piggy pedigree schronk schronk !

  6. Philippe dit :

    Chére Miss P.
    Merci pour votre entier soutien dont j\’ai envie de dire, dans une bouffée d\’orgueil, que je le veau bien !  En effet, je savais que, sans avoir à vous poser la question (est-ce de l\’art ou du cochon ?) vous alliez tomber folle-dingue d\’Artisthea, blog où l\’on parle de beaux spectacles et de gens bons exclusivement.
    Rassurez-vous, pour moi, loin d\’être une marionnette, vous êtes une grande dame, à l\’image de  notre célèbre cantatrice Ariette du Mans.
    A mes hommages respectueux je me permets d\’ajouter quelques bisous très show…
    Votre indéfectible
    Phiphi

  7. Alexandre dit :

    Salutations Phil\’ !
     
    Je te réponds un mois après ton commentaire (je me fais de plus en plus ponctuel), et je m\’en excuse. Comme tu as du le remarquer, je ne touche plus vraiment à mon espace perso, même si, pourtant, j\’ai des tas de choses à rajouter. En revanche le tien semble continuer à proposer de nombreux articles, toujours aussi complets et intéressants !
     
    Voilà, c\’était histoire de repasser un petit coup…
     
    A bientôt, peut-être !
     
    PS : pour être dans l\’optique de ce billet, je dirais que notre gouvernement ne s\’améliore pas dans mon estime…(mais l\’a-t-il jamais fait ? ^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s