Etroitesse d’esprit

 

 

Découvreur de spectacles, j’ai pour ambition, ici ou là, de parler de troupes, de comédiens ou de metteurs en scène qui me semblent intéressants.

 

Récemment, j’étais au théâtre de Nesle pour y voir une pièce d’Oscar Wilde, « Salomé », jouée par une jeune compagnie méritante.

 

Après le spectacle et suite à une interview commandée de Christine Farenc, metteur en scène, j’ai souhaité aider (à mon niveau) la troupe en apposant une vignette mentionnant le spectacle sur la page d’accueil de www.Sensitif.fr accompagnée d’une photo du metteur en scène libre de droit adressée par mail par son collaborateur (administrateur du "Théâtre du Voir") qui, après l’insertion sur le site, m’a remercié chaleureusement…

 

Mardi dans la nuit,  je reçois un mail, titré "urgent" du metteur en scène Christine Farenc s’exprimant dans les termes suivants (je ne retouche aucun mot) :

 

Bonjour Philippe,

 

J’espère que tu vas bien.

 

Je voudrais te signaler qu’en tapant mon nom sur Internet, on arrive rapidement sur une mention nominative et individualisée me reliant au mensuel sensitif.fr qui annonce très clairement la diffusion de l’actualité gay et lesbienne et qui m’associe à une promotion d’ordre communautariste, dans laquelle je ne me reconnais pas .

Je te demande donc de retirer du site, dès aujourd’hui, l’article, la photo et le lien qui me concernent, et de ne pas prévoir de publication écrite dans la version papier non plus, qui me mettrait en référence personnelle.

Je suis convaincue de la bonne intention première de promotion du travail de la compagnie et t’en remercie, mais cette communication là ne me semble pas appropriée.

 

Tiens moi au courant.

 

 

Christine Farenc

 

 

 Je dirais simplement ceci :

 

Notre société est constituée de personnes ayant leur caractère et leur identité. Catholiques, socialistes, juifs, homos, musulmans, gens de droite, de gauche ou du centre, chinois, protestants, francs-maçons, chasseurs, que sais-je encore…Reconnaitre toutes ces différences serait du communautarisme ?..Encore faudrait-il définir ce mot, tel n’est pas mon objet. Il est certain par contre que ces gens s’expriment, certains disposent de leur support, de leur radio et en tous cas, tous fondent la société française. 

 

Je note que l’on brandit la peur du communautarisme lorsqu’on entend repousser des choses qui nous gène (au passage parler d’un spectacle n’ayant rien de gay sur un site comme Sensitif est, du coup, tout sauf communautariste…pardon de dire des évidences) !

 

Autre chose : lorsque l’on œuvre dans le monde du spectacle, l’on s’adresse au public. Non seulement on accepte mais encore on demande que l’on parle de vous. C ‘est pourquoi les spectacles à l’affiche rémunèrent  quand ils le peuvent – parfois à prix d’or –  des attachés de presse chargés de faciliter ce travail de communication dans les medias. Il m’est arrivé d’entendre "Parlez de nous, même en mal, mais parlez de nous ! "

 

Il serait naïf, (pour ne pas dire plus) de craindre d’être associé à ces médias tant recherchés : le fait d’avoir un article dans l’Huma signifie-t-il que l’on soit communiste ? Refuserait-on un article dans La Croix au motif que ce quotidien est catholique  ? Non, à moins d’avoir des blocages particuliers. Et c’est bien là que le bas blesse !

 

Rejeter un site tel que Sensitif alors que l’on monte une pièce de l’auteur qui s’est battu pour « l’amour qui n’ose pas dire son nom » est désolant…

 

Oscar Wilde (auteur communautariste ?)  doit se retourner dans sa tombe !

 

Enfin, il existe chez nous un principe sacré, bafoué dans trop de pays : la liberté de la presse. Ce principe est bâti sur le fait qu’un journaliste s’exprime comme il l’entend, de la façon dont il le souhaite, sans recevoir ni de conseils, ni de consignes, encore moins d’ordres. Il serait bon de ne pas l’oublier !

 

Quant à moi, je retourne à mon travail, heureux de trouver le plus souvent sur mon chemin du talent et de la générosité ! 

 

Philippe Escalier

www.sensitif.fr

 

A propos Sensitif

Journaliste, photographe, éditeur du magazine Sensitif : www.sensitif.fr
Cet article a été publié dans Opinions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Etroitesse d’esprit

  1. Damien dit :

    Décidément…

  2. Nico dit :

    Et c\’est bien là que le bas blesse…
     
    Sincérement, c\’ est une atteinte blâmable à la culture. Je n\’ai aucune pitié ni compassion pour ce genre de frasques qui sont juste la signifaction que, même dans les milieux les plus inventifs, il existe encore des isolas d\’un temps où l\’on croyait que la terre était plate.
     
    Be yourself.
     

  3. Tikidiki dit :

    "N\’ayez d\’intolérance que vis à vis de l\’intolérance". (Hippolyte Taine)

  4. Laurent dit :

    Quand on y pesne, Salomé cherchait la tête de "son" Jean qui se refusait à elle. J\’ai parfois eu l\’impression que les gays, accédant directement au phallus dont ils refusent la "jouissance" aux femmes, pouvaient (souvent) être confrontés à des Salomés. La décollation deSaint Jean Baptiste a des manifestations que l\’on reconnait bien dans l\’évènement que tu relates.
     
    … En plus, j\’étais invité à cette pièce, je pesne que je vais me défiler ….
     
    Laurent

  5. Sébastien dit :

    Attention, tu vas recevoir un autre email 😉 !

  6. SnoopadeliK dit :

    Bonsoir Philippe à mon tour de te dire que j\’ai vu que tu étais passé chez moi à plusieurs reprise…
    Donc voila je te fais un petit coucou je n\’ai pas lu ton Blog en entier pour moi il ce fais tarre j\’allais me coucher donc je repasserai dans les jours à venir…
    Dans la volée des choses je ne comprendrai jamais pourquoi tu a suprimer mes coms… peut-être deniera tu as me repondre…
     
    Amitier Kévin

  7. Sébastien dit :

    Dans le même "esprit" mais en beaucoup plus grave : Les réactions au billet du blog de Charlotte.
    "La justice reconnaît la parentalité homosexuelle"

  8. Sylvain dit :

    Bonjour Philippe,
     
    la bêtise n\’a décidément pas de frontières…elle vient gangrèner le si ouvert monde du spectacle!
    Le conformisme, la bien-pensance, le retour d\’idées réactionnaires, … sont les nouveaux fléaux de l\’évolution.
     
    Une démarche aussi louable que celle que tu as adoptée en souhaitant promouvoir cette troupe aurait dû recevoir un autre accueil que celui-ci!
     
    Je ne suis pas gay et ne fais rien je pense pour aider la cause homosexuelle, alors même que le milieu dans lequel j\’évolue (le droit) est celui qui peut faire le plus de choses pour favoriser l\’évolution des mentalités. Cependant, si un mensuel ayant pour lecteurs la "communauté" (quel mot infâme d\’ailleurs…) gay venait à parler de mon travail ou de moi, il ne viendrais jamais à l\’idée de demandere le retrait de ces mentions…
     
    Pour une bonne raison d\’ailleurs, le fait que ce mensuel évoque mon existence ne signifie pas que je suis gay et ne constitue pas une assimilation quelconque avec le milieu gay!
     
    Pour finir, une parole d\’hétéro macho: fouts-lui une claque à cette grosse truie violette!…désolé pour la grossièreté, mais ça fait du bien.
     
    A bientôt!
     
    Sylvain
     
     

  9. mrsjones444 dit :

    Un noir absolu d\’amour oublié
    Je sculpte avec un orgueil immuable
    le vol des oiseaux mes semblables
    et je ne distingue ni haine, ni dédain
    Encore aller vers l\’autre
    Cette route qui se déroule
    sans mon immobilité…
     
    Shittt(pardon pour le juron) pas eu le temps  de voir la scène…ne pénalisons pas allons voir la troupe méritante…..bien à toi. Alcyon
     

  10. Philippe dit :

    Oui Alcyon, à part que ce genre d\’attitude est grave. Ce serait quelqu\’un du front national, on crierait au scandale ! Pour ma patr je ne passe pas sur de telles attitudes qui cachent leur rejet sous une politesse de facade, c\’est ce qu\’il y a de pire à mon sens !
    Philippe

  11. Thomas dit :

    Passé en coup de vent sur ton blog… Peut-on forcer les gens à être tolérant ? Je crois que certains peuvent être sensible à l\’argumentation mais pour les cons, hélas c\’est peine perdue… Refuser de la pub quand on est une petite troupe sous ce prétexte me semble proche de la connerie non ? C\’est grave sans doute mais je pense qu\’il se trouvera toujours quelque part deux trois zigotos pour s\’amuser à "casser  du pd" comme on dit si bien ; félicitons nous déjà de l\’évolution des mentalités (en 93 l\’OMS classant encore l\’homosexualité comme maladie mentale… y\’a pas 15 ans de ça !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s