Brokeback Mountain

 

 Sortie le 18 janvier 2006 – 2h14

 

Ang Lee continue à nous surprendre. Après Garçon d’honneur et Tigre et Dragon, le réalisateur Taïwanais s’est intéressé à l’histoire de deux cow-boys gays. Adaptée d’une nouvelle d’Annie Proulx, tourné dans l’Ouest canadien, la passion qui unit Jack et Ennie partis garder un troupeau de moutons sur les hauteurs du Wyoming est tout sauf banale. À la fin de la saison de transhumance durant laquelle ils ont appris à s’aimer, rapprochés par leurs différences de caractère, les deux hommes doivent se séparer. Mariés, ils vont garder l’habitude d’escapades amoureuses plus ou moins régulières. Ne pouvant avouer leurs penchants, inadaptés à la vie de famille, les deux hommes trouvent, grâce à leurs faux week end de pêche, quelques moments de bonheur dans une existence foncièrement frustrante. Mais les années 60, où les réactions face à l’homosexualité restent terriblement violentes finiront par avoir raison d’eux.

 

Ang Lee a su parler de l’impossibilité à assumer des sentiments forts dans un environnement hostile et les déchirements qui en résultent. Grace à deux personnages décrits avec soin – Ennis-(Heath Ledger) rude et introverti, Jack (Jake Gyllenhaal) spontanée et sensible -, ce film foncièrement humain, au ton sobre et au rythme un peu lent réussi à conjuguer romanesque et réalisme. Parce qu’il a su éviter les pièges du mélo (notamment) et travailler l’aspect social tout en distillant une pédagogie subtile en faveur de la libération des mœurs (un combat jamais achevé), Brokeback Mountain est un moment de cinéma marquant. La prestation d’une justesse exemplaire des deux comédiens masculins, (qui fait couler beaucoup d’encre, avant même la sortie du film), y est aussi pour beaucoup. Les histoires d’amour entre deux hommes aussi intenses et retracées avec autant de maîtrise, sont rares. Avec ce premier western gay de l’histoire du cinéma, Ang Lee a forcément gagné une place à part dans notre cœur.

 

Philippe Escalier

A propos Sensitif

Journaliste, photographe, éditeur du magazine Sensitif : www.sensitif.fr
Cet article a été publié dans Films. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Brokeback Mountain

  1. Tikidiki dit :

    Je suis le premier à te laisser un com sur cet article! Preuve, que finalement, tu n\’es pas si connu que ça…j\’ai une pensée très profonde envers tous mes confrères qui avaient le même humour que moi, mais que tu n\’as pas hésité à exterminer. Mais… l\’ordre des jedi subsiste tant que je vivrai. Ma contre-attaque sera terrible, tu n\’auras pas un soir ou tu te morfondras et penseras à ma terrible vengeance. ( mais pour l\’instant, dors tranquille, je mange ma pizza)Bon et puis… je me disais bien aussi que j\’avais peu de monde qui venait: c\’est parce que j\’ai une police trop petite et des articles trop longs! Le truc balot, c\’est que si j\’augmente ma police, le texte va en sembler encore plus long. Tu sais qu\’à force de me complimenter tu vas me faire tomber dans le CO ( ou d-s, si tu préfères) de la Puissance.J\’aime particulièrement le Requiem de Mozart (et aussi la partie qu\’il n\’a pas écrite); aimes-tu? Ou Mozart, simplement, qu\’en penses-tu?J\’espère que tu ne seras pas trop fatigué à l\’heure ou tu liras ce message, auvu du moment de la nuit auquel tu déposes tes commentaires…sauf que parfois, c\’est le matin. J\’ai encore du mal à cerner tes journées! Bonne nuit (que tu as passé,que tu vas passer)Dimitri.PS: si tu n\’excuses pas ce comportement, [le mien] comment peux-tu être si sûr que tu me supporterais, hein? Z-

  2. S. dit :

    Salut,Petit passage vite fait suite à ton commentaire… et bon samedi!Amicalement,Stéphane

  3. Marie dit :

    Merci de ton com. sur mon blog. J\’étais venue sur ton site rapidement mais ce matin je me suis permis une visite plus approfondie et je me suis régalée, des images de ton album d\’abord qui sont belles et porteuses de beaucoup d\’émotion et de ta manière de rédiger (tu me diras que c\’est un peu normal si tu es journaliste !). J\’aime les gens qui écrivent bien, en excellent français, avec la bonne ponctuation et c\’est malheureusement de plus en plus rare. Merci pour cela.Et puis j\’ai découvert le film de Ang Lee, Brokeback mountain, dont tu parles et que je ne manquerai pas d\’aller voir, c\’est certain. Le thème est intéressant et j\’ai aimé les autres films de cet auteur, donc… je retiens la date de sortie.J\’aime l\’opéra et j\’ai donc aussi apprécié ton article sur Benjamin Levy, que je ne connais pas et que je découvre grâce à toi. Minkowski m\’est très cher et j\’ai pas mal d\’opéra dirigés par lui dans ma discothèque classique mais de Levy point. Je vais donc m\’empresser de combler cette lacune pour une découverte qui, je n\’en doute pas, sera fort riche.Merci de m\’avoir permis de balader ce matin sur un espace fort intéressant (je me répète).

  4. Laurent dit :

    Bref passage. Je constate que nous étions confrères. Tu me parles de magazine. Avant je les écrivais. Comme toi.A bientôt,Lo

  5. Gérard dit :

    Brokeback mountain, n\’était ce pas le sujet originel de ce billet? C\’est la première fois que je lis votre/ton blog. Magnifiques photos. Pour en revenir au film, je suis étonné que l\’on n\’en parle pas plus en France. Certes il n\’est sorti pour l\’instant qu\’en circuit restreint aux US. Certes il ne sortira en France qu\’à la mi-janvier (me semble-t\’il?!). Mais un film qui soit, beau, supporté par des acteurs de renommée internationale, réalisé par un des maîtres du cinéma actuel et ouvertement gay, c\’est suffisamment rare pour faire scandale non (sans parler des scènes de sexe). Attendons janvier pour voir les réactions mais je dois avouer que Gylenhaal/ Ledger au coin du feu aurait été un gentil petit cadeau de Noel bien apprécié.En attendant on parle de Ledger pour l\’Oscar du meilleur acteur. Un deuxième Oscar pour un acteur straight dans un rôle gay (après Tom Hanks pour l\’inoubliable Philadelphia). Rupert Everett et Ian McKellen doivent l\’avoir mauvaise…

  6. Tikidiki dit :

    Je te suis infiniment reconnaissant de m\’avoir défendu de cette façon.Je ne sais si j\’ai eu l\’attitude d\’un enfant se réfugiant derrière sa mère, mais ton commentaire a largement mis les choses au point, je ne sais s\’il reviendra un jour pour le voir.Je suis content aussi que tu t\’en sois tenu là, même si par hasard il ne restait plus grand chose à dire; mais, surtout de ne pas avoir poursuivi plus loin l\’anecdote avec Balzac…Au fait, j\’ai effectivement utilisé Google… quel célébrité ! hihiPourquoi aurais-je utilisé " Dimitri " comme un pseudonyme? Toi, tu t\’appelles bien Philippe..D\’ailleurs, Dimitri, c\’est le mieux de mieux en matière de prénoms. Si tu veux, je te concède que le tien n\’est pas mal.Je te laisse.Dimitri.

  7. cathypitchoune dit :

    bjr tres cool ton blog amicalement de la pitchoune

  8. laurent dit :

    c\’est vrai que c\’est tentant d\’aller voir çà…idée originale….et un peu osée selon l\’angle de vision et de pensée de certains

  9. Damien dit :

    J\’ai répondu à ton commentaire sur le blogue de Dimitri.Etonnante manière de renouer contact, n\’est-ce pas ? 😉

  10. cathypitchoune dit :

    bonjour tres jolie blog j ai passé un agreable moment merci amicalement de la pitchoune bonne continuation je repasserai

  11. Léa aurélie dit :

    Merci pour le com sur mon blog. Ton blog aussi est interessant, mais je n\’ai pas eu le temps de tout lire. J\’irai aussi voir le site. En ce qui concerne Broke Back Mountain je suis tout à fait d\’accord avec toi, c\’est un film magnifique. En parlant de film, il passe aussi Mémoire d\’une Geisha, qui est vraiment bien. Les paysages sont magnifiques, ce n\’est pas mélodramatique, et l\’image qui est vehiculé du Japon est assez veridique, belle et fait passé de nombreuses émotions.

  12. Thomas dit :

    Bizarre j\’ai l\’impression d\’être passé plus récement sur ton blog… Aurais-je raté ce billet ? J\’ai profité d\’un peu de temps dans mes révisions pour (enfin !) passer sur ton site, très bien conçu même s\’il est peut-être dommage d\’être obligé de passer par ton blog pour commenter le site lol J\’ai particulièrement apprécié la rubrique culture (les sorties à Paris pour un strasbourgeois :s lol), mais si je puis me permettre, j\’ai regretté de ne pas voir la comédie d\’Olivier Ducastel et Jacques Martineau Crustacés et coquillages dans la rubrique DVD… Serait-il possible que là encore il y ai eu obstacle à la diffusion ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s