Hervé Domingues

 

  

À 29 ans, il est à l’affiche du théâtre des Variétés avec Mon Homme, spectacle dynamique et euphorisant bâti sur des chansons célèbres et drôles des années 20 où, entouré de cinq autres comparses, il joue un séducteur aux yeux noirs.

 

Natif de Marseille, à 19 ans, Hervé Domingues part pour quelques jours dans la capitale. Au cours d’une soirée karaoké, Roger Louret le remarque et lui demande de venir, le lendemain, passer une audition. Résultat : une télé dans la foulée et la préparation des Années Twist où il rencontre Philippe Candelon, l’homme qui le met si bien en scène actuellement.

 

Pour lui, tout a commencé à 14 ans en compagnie de son copain d’enfance, Fabrice Banderra. « On disait tellement vouloir faire du théâtre dans le quartier, qu’un atelier a été créé exprès pour nous. Mais à l’époque, une chose est sure, je ne voulais pas chanter. » Pourtant Fabrice Banderra le pousse à le rejoindre chez Alice Dona où il prendra ses premiers cours de chant.

 

Ses talents de chanteur ne font pas oublier qu’il a joué l’été dernier à Londres So ugly it hurts. Auparavant il s’est transformé en Orphée pour l’Eurydice d’Anouilh, en Cléante dans L’Avare, tandis que l’’un de ses grands souvenirs reste L’Arlésienne où, en 1997, il se retrouve aux côtés de Jean Marais aux Folies Bergère.

 

« Aller sur scène, c’est ma récréation » avoue-t-il avant d’ajouter qu’il consacre son temps libre à sa passion, l’écriture de chansons qu’il va reprendre, seul, dans un tout prochain spectacle. « Je me sentais pas de me lancer avant. Là, je crois avoir acquis assez de maturité pour le faire ». Quelques salles sont déjà retenues début 2006. Mais pour l’heure, il reste encore quelques dates pour rencontrer un jeune auteur compositeur interprète prometteur.

 

Philippe Escalier

 

Mon Homme jusqu’au 5 novembre – théâtre des Variétés : 7 bd Montmartre 75002 Paris M° Grands Boulevards – du mardi au samedi à 19h – 01 42 33 09 92

 

 

 

 

A propos Sensitif

Journaliste, photographe, éditeur du magazine Sensitif : www.sensitif.fr
Cet article a été publié dans Portraits. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Hervé Domingues

  1. Henrique dit :

    Je aime bien ton site n\’oublie pas de venir sur mon site pour de laisser un commentaire .

  2. lazoio dit :

    J\’inscris ici aussi un commentaire qui n\’a pas de lien avec le sujet mais je me dois de te féliciter pour tout ton travail et les commentaires sympathiques sur mon site.Désolé en tout cas de ne pas l\’avoir fait plus tot mais je craignais d\’etre un peu hors sujet ou de ne pas etre vu lorsque certains de tes sujets font débat; meme si j\’imagines que tu lis tout!Bonne continuation et merci encore pour le nombre incroyable d\’article que tu sors( en meme temps ça à l\’air d\’etre ton métier…)

  3. Hélène dit :

    Quel plaisir de découvrir ce petit billet parlant de Hervé Domingues !!
    Je suis une grande admiratrice de la Cie Roger Louret…G donc u la chance de voir plusieurs fois Hervé sur scène!!
     
    La dernière fois c\’était justement pour le spectacle de Mon Homme !!
    Magnifique spectacle, Artistes extrêmement talentueux…on passe un excellent moment, on a pas envie que ça se termine !!
     
    Bonne Continuation…
    Et Bises à hervé de la part de la Jurassienne !!
    Helene

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s