Anne-Louis Girodet (1767-1824)

Étonnante découverte !

 

 

Rarement exposition m’aura autant marqué ! Alors que dans mon esprit l’histoire d’Anne-Louis Girodet (1767-1824) se limitait presque exclusivement au fameux portrait de Chateaubriand et à David, dont il fût l’élève, l’exposition du Louvre permet de découvrir un peintre extraordinaire, original et sensible, à l’esprit rebelle, sans conteste l’un des plus remarquables de l’histoire de l’art français.

 

Dessins, esquisses, portraits, tableaux, tous les aspects de son travail sont là laissant clairement apparaître les qualités de l’artiste. Omniprésentes, sa sensibilité à fleur de peau couplée à sa vision de l’érotisme font la part belle au corps masculin comme le montre La Révolte du Caire (1810) (annonciatrice de Delacroix) commandée douze ans après l’événement. Mais le beau rôle laissé à « l’ennemi » et notamment au jeune Bey d’une grande beauté, tenu mort entre les bras d’un vigoureux esclave maure qui défend le corps de son maître avec acharnement (ou avec amour !) n’eut pas l’heur de plaire à l’Empereur. Indépendant, son esprit ne plia jamais devant Napoléon dont il n’oublia jamais combien il fit couler le sang français pour une gloire bien éphémère. Indomptable, son caractère supportait mal les affronts. Mademoiselle Lange, actrice en vogue au Français, en fera les frais. Ayant eu la mauvaise idée de lui demander de retirer d’une exposition le portrait qu’elle avait commandé – et que, du coup, il détruisit avec rage -, Girodet se remit au travail et donna naissance à Mademoiselle Lange en Danaé (1799). La malheureuse comédienne et son entourage (accusés à juste titre de vanité, de cupidité, et d’infidélité) en prennent pour leur grade dans ce tableau vengeur ! Surprenant, son modernisme est visible dans le choix des couleurs des Quatre Saisons qui ont une centaine années d’avance. Exceptionnel, son art du portrait – il faut admirer celui du chef vendéen Cathelineau – laisse béat d’admiration tant les modèles sont rendus avec un réalisme doublé d’une humanité profonde. Inhabituel, son goût profond pour la littérature antique et les grands auteurs classiques comme Racine qu’il illustra. Réunies, ces qualités rendent cet artiste, trop longtemps ignoré, terriblement envoutant, au point de nous donner, en quittant cette exposition à marquer d’une pierre blanche, le sentiment troublant de nous être fait un nouvel et inséparable ami.

 

 

Philippe Escalier

 

 

"Girodet 1767-1824" : Musée du Louvre, hall Napoléon, 75001 Paris M°Louvre – Jusqu’au 2 janvier 2006 du mercredi au lundi de 9 h à 17h30 et jusqu’à 21h30 les mercredis et vendredis – 8,50 € – 01 40 20 53 17

 

L’affiche de l’expo est tirée du tableau Atala au tombeau (1808), dont le thème est puisé dans le roman de Chateaubriand.

 

Livre : Girodet (1767-1824) Sous la direction de Sylvain Bellenger – Collection Livres d’Art – Gallimard – Musée du Louvre

A propos Sensitif

Journaliste, photographe, éditeur du magazine Sensitif : www.sensitif.fr
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Anne-Louis Girodet (1767-1824)

  1. manue dit :

    même pour une provinciale novice, comme moi, en matière d\’art, ce blog est génial.Les photos sont magnifiques, les interwiews interessantes…ça donnerai presque envie d\’habiter Paris! Bonne continuation, ce sera avec plaisir que je me connecterai sur ton blog désormais….et je le mets cedrtes dans mes favoris….ciao. Manue

  2. Patty dit :

    je vois que tu es journaliste,je sais pas si tu es professionnel mais au cas où,vas sur mon blog et clique dans ma liste personalisée (KING OF WHISTLERS), tu me diras si tu aimes bien, c\’est un site professionnel ce n\’est pas un blog comme le mien.MerciA+

  3. PARHAL dit :

    belle navigation

  4. S. dit :

    Intéressant tout ça (lol).A bientôt!Amicalement,Stéphane

  5. Unknown dit :

    Magnifiques photos … chapeau. L\’art est tellement ignoré de notre temps malgré l\’accroissement d\’artistes.Bravo encore pour cette passion et que cela dure.

  6. Emma dit :

    bonjour de la part d\’une consoeur. Vraiment intéressant et beau. A bientôt

  7. jerome dit :

    A mon tour de fair un tour sur ton blog… Tres spectaculaire! puis je dire!!!Merci pour ton petit mot sur le mien…Tu aime le spectacle vivant toi aussi a ce que je peux decouvrir…mais je pense que nous n\’aimons pas les memes types de spectacles… quoique! a voir et a en discuter un de ses jours!Jérôme LoïcPS: si tu veux je te donnerai l\’adresdse de mon site web pour que tu y fasse un tour… ce parle de spectacle aussi, mais LE MIEN !!! lol @+

  8. Gotramude dit :

    Est-ce la même expo qu\’à Compiègne ?Toujours super de venir te rendre une petite visite…A bientôt !Bizrouss

  9. laurent dit :

    le tableau de la révolte du caire m\’a pas mal marqué lorsque j\’ai étudié cette période à la fac…on s\’amusait à les "disséquer" pendant les TP d\’histoire…interessant…ahhh le louvre me manque parceque ici….

  10. Davy dit :

    Hello!un p\’tit coucou en repassant sur ton blog ;)) bonne continuation !

  11. romain dit :

    j\’apprécie qu\’il y ait des gens comme toi qui partagent aux autres une science de la culture.

  12. Lâme perdue dit :

    Vous ne nous auriez pas dit que vous êtes journaliste que j\’aurais cru que vous étiez écrivain ! ( désolé je n\’ai pas votre éloquence lol)quel verbe, quelle sensibilité, quelle culture !bonne continuation …merci

  13. Pascale dit :

    Bonjour,Je passe vite te faire une visite et te dire comme j\’ai adoré aussi cette expo au Louvre, précédée quelques semaines auparavant de celle de Compiègne. Rarement une expo m\’aura autant émue et j\’ai eu la chance de la faire en semaine, sans trop de monde et de pouvoir ainsi prendre le temps et le plaisir de m\’arrêter longuement devant certaines toiles.Il reste encore plein d\’expos à faire mais le temps manque…Bonne journée,Pascale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s