Hervé Devolder, l’homme qui porte « Chance! »

 

NOTRE AVIS SUR «CHANCE!»

 

Succès étonnant inscrit dans la durée, la comédie musicale «Chance!» se joue depuis juillet 2001. Après avoir fait partout salle comble, le spectacle a repris, début août, au Méry. Ne serait-il pas temps pour vous d’aller rejoindre le camp des fans !  

 

Enterrées les grosses super productions ! «Chance!» n’a profité d’aucune promo, ni couté des millions d’euros ! En écrivant cette petite comédie musicale se déroulant dans un cabinet d’avocats où rien ne se passe comme ailleurs, Herve Devolder n’imaginait pas détenir la bonne recette, celle qui l’empêcherait de décoller de l’affiche pendant des mois. Une succession d’airs s’enchainent, tous désarmants de simplicité et marqués par une vraie joie de vivre, le tout sans micro, sans sono et sans parole, juste accompagnés par un pianiste et un guitariste. Une sorte de spectacle bio !

 

D’entrée, on se laisse bercer par les mélodies, on rentre dans cet univers d’une formidable fraicheur. On en oublie toutes les références dont l’auteur a fait son miel pour ne retenir que son originalité. Le sujet ? Sachez juste (vous apprendrez le pourquoi du titre, en direct live) que l’important, comme dans toute bonne comédie musicale, est moins ce que l’on raconte que ce qui se déroule sur scène. Et là, on reste baba devant la brochette de pros ! Pratiquement une trentaine, impossible de les citer tous, mais tous valent le déplacement. Pourquoi une équipé aussi étoffée ? Quatre titulaires par rôles sont nécessaires pour tenir sur la durée sans risque d’annulation. Du coup, pour ceux qui retournent voir le spectacle, et ils sont nombreux, c’est la certitude de ne jamais entendre la même distribution. Car comme cet article, les réactions du public sont dithyrambiques. Si vous en doutez, aller vérifier vous-mêmes !

 

Théâtre Le Méry : 7 place de Clichy (17e) – M° Place de Clichy – du mardi au samedi à 21h30, dimanche à 17h – 01 45 22 03 06 ou http://www.sortirautrement.com – le site de Chance! : http://www.chancelespectacle.com

 

Rencontre avec son créateur, pianiste et metteur en scène, l’homme-orchestre Hervé Devolder.

 

 Comment s’organise-t-on pour jouer une comédie musicale sur quatre ans ?

C’est du boulot ! Au départ, au Lucernaire, on ne pensait pas que cela durerait si longtemps. Il faut des équipes étoffées (quatre ou cinq par rôle) pour que chacun puisse tenir ses engagements par ailleurs. En seize mois, on n’est tombé en rade que deux fois ! Cette alternance m’a appris deux choses : la fraîcheur qu’elle apporte permet de tordre le coup à la lassitude ; le spectacle étant très calé par «le metteur en scène-tyran» (rigueur égale liberté), les remplacements se font sans difficulté !

 

Avec Chance, vous avez vraiment eu un public de fans !

Oui, très fidèle. Beaucoup de spectateurs sont venus nous voir huit ou dix fois. On a même un cas ayant atteint le score de cent quatre-vingt ! C’est un passionné, connaissant tout par cœur, on n’a pas intérêt à se tromper quand il est là !

 

Vous avez décroché la médaille de meilleure comédie musicale en janvier au Festival de Béziers. Cela vous donne envie de récidiver ?

J’écris en ce moment un gros spectacle avec dix-huit personnages. Cela se passe en 1789… avant Jésus-Christ !

 

Peut-on dire qu’en France, la comédie musicale soit en train de connaître une seconde jeunesse ?

Oui, et c’est tant mieux car on a oublié que c’était vraiment une invention «franchouille». Au début du XXe siècle, les Américains venaient même nous piquer nos artistes. Dans les années 50, on est tombé dans la ringardise et les Yé-Yé ont tout balayé. Il aurait fallu que le rock envahisse l’opérette ! Heureusement, le succès de Notre-Dame de Paris est venu relancer la machine.

 

Et dans tout ça, que devient le théâtre ?

Je crée une pièce, La Poule et le Blaireau. Elle va se roder en tournée à partir d’octobre et, normalement, en janvier, se jouer à Paris avec Stéphanie Caillol. Elle interprète Nina Fleury dans Chance, c’est une actrice comme on en rencontre peu.

 

De quoi s’agit-il ?

On assiste à une rencontre un peu par hasard dans une chambre d’hôtel, entre un voyageur de commerce et une prostituée qui a besoin de parler, deux personnes pas faites du tout pour ce qu’elles font !

 

Écrivain, metteur en scène, acteur, tout cela n’est pas trop pour un seul homme ?

Au début, on se demandait pour qui je me prenais ! Ce n’est pas du tout de la prétention ou le résultat d’un ego surdimensionné. En fait, lorsque j’entame une création, j’ai dans ma tête une idée du spectacle fini. J’adore toutes les étapes, toutes les facettes de ce métier, que ce soit un enregistrement, une mise en scène, un travail d’acteur ou un one-man-show. Je suis prêt à continuer à dévorer la vie !

 

Philippe Escalier

 

Théâtre Le Méry : 7 place de Clichy 75017 Paris – M° Place de Clichy – du mardi au samedi à 21h30, dimanche à 17h – 01 45 22 03 06 ou http://www.sortirautrement.com – le site de Chance : http://www.chancelespectacle.com

A propos Sensitif

Journaliste, photographe, éditeur du magazine Sensitif : www.sensitif.fr
Cet article a été publié dans Interviews. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Hervé Devolder, l’homme qui porte « Chance! »

  1. Nessboop dit :

    Blog toujours aussi interessant ! je reviendrais!Bonne continuation!

  2. Unknown dit :

    slt, vien sur mon blog é vote pr mimerci

  3. Marc dit :

    Un petit coucou de mes vacances parisiennes où s\’enchaînent dans le désordre, piscine, farniente sous la pluie, café à la terrasse de cafés, restos, sorties avec des amis, écriture, lecture, recherche de job pour la rentrée scolaire, etc.Bonnes vacances philippe!Marc

  4. atalante dit :

    merci pour ton site et tes photos. C\’est agréable d\’avoir des commentaires aussi vivants

  5. Cindy dit :

    salut!!tu é journaliste ? ca cé un super metier!!!le plaisir de decouvrir!!! a bientot

  6. Edel dit :

    Blog passionnant. ça fait du bien un peu de culture. ^^merci beaucoup.

  7. tchoubou dit :

    OUAWOUUU C IMPRESSSIONAN FRANCHEMEN FELICITATIN BIG KISSSSSSSSSSSSSSS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s